13 DECEMBRE / SAINTE LUCIE / SUEDE

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

La Sainte-Lucie (Sankta Lucia en suédois, mais communément appelé Lucia) est une célébration ayant lieu le 13 décembre en honneur de la fête de sainte Lucie de Syracuse. Elle marque, avec l'Avent, le début de la saison de Noël. Traditionnellement une fête importante dans toute la Chrétienté occidentale, elle est aujourd'hui célébrée en Scandinavie et en Europe méridionale, particulièrement en Suède, au Danemark, en Norvège, en Finlande, en Italie, en Islande. Avant la réforme du calendrier grégorien au XVIe siècle la fête tombait le jour du solstice d'hiver dans l'hémisphère nord.

En Suède, pays où la fête est la plus répandue, elle est originaire du Västergötland, dans le sud-ouest du pays, et s'est progressivement étendue à tout le pays, puis au XXe siècle aux territoires finlandais suédophones comme Åland, et dans une certaine mesure dans d'autres pays tels le Danemark et la Norvège.

Lucie est un prénom venant du latin lux, lucis, désignant la lumière, et la lumière est à l'honneur lors de ces célébrations.En Suède sainte Lucie (appelée Lucia) est vénérée le 13 décembre dans une cérémonie où une fille, élue « Lucia », marche devant une procession de femmes ; elles sont toutes parées de blanc avec ceinture de tissu rouge, la Lucia avec une couronne de bougies et les autres une bougie à la main. Les bougies représentent le feu qui refuse de prendre la vie de sainte Lucie au bûcher, et la ceinture rouge peut-être le martyr de la sainte. Les femmes chantent une chanson de Lucia en entrant dans la pièce ; la mélodie est celle de la chanson napolitaine Santa Lucia, mais où la version napolitaine décrit la belle vue depuis le quartier de Santa Lucia de Naples, les diverses versions scandinaves parlent de la lumière avec qui Lucia vainc le noir. Après la fin de la chanson la procession poursuit avec chants de Noël ou d'autres chants sur Lucia.

Quand les pays Scandinaves étaient encore Catholiques la nuit de Lucia était célébrée comme une fête parmi les autres. Toutefois, la tradition continua même après la Réforme protestante des années 1520 et 1530. Selon le calendrier julien la nuit de Lucia était la plus longue de l'année. C'est probablement pourquoi la fête persiste dans les pays Nordiques, les nuits de novembre et décembre étant très longues et sombres avant les premières neiges ; l'idée de la lumière vainquant le noir est alors très bienvenue.

LUSSEKATTE / BRIOCHES DE LA SAINTE LUCIE

INGREDIANTS
150 g de beurre ou margarine
5 dl de lait
50 g de levure de boulanger
1 cuillère à thé de sel
1 pot de fromage blanc (250 g) (en Suède : Kesella )
2 oeufs
2 dl de sirop de sucre
1 dl de fibrex (fibre alimentaire de blé, sans gluten = son)
1 g de saffran + 1 g de sucre mélangé pilé ensemble
18 dl de farine

1 oeuf pour "peindre" les pains

RECETTE
Des raisins secs ou des perles de sucre pour mettre dessus
Faire fondre le beurre, ajouter le lait et faire chauffer jusqu'à 37°C
Emietter la levure dans un bol, ajouter le sirop de sucre et mélanger jusqu'à ce que la levure fonde.
Ajouter le sel, le fibrex, le fromage blanc, les oeufs, le saffran (mélangé au sucre) au lait
Ajouter la farine et la levure et pétrir. Laisser lever 45 minutes
Diviser en deux parties et faire deux pains ou bien faire de petits "Lussekatte" (en forme de 8 ou de S à extrémité spiralées) où des "Bulle" (petits pains) et mettre sur une plaque recouverte de papier à cuisson.
Laisser lever 30-45 minutES
Battre l'oeuf et s'en servir pour dorer les pains. décorer les pains avec
des raisins ou des perles de sucre

 Cuire 6-8 min à 250°C pour les petits pains ou 15-20 minutes à 225°C pour les gros pains

Publié dans ACTU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article