MUSEE ROBERT TATIN / COSSE LE VIVIEN / LAVAL

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

Musée Robert Tatin

La Porte des Géants Tout au long de sa vie, Robert Tatin (1902 - 1983) a accumulé expériences et connaissances qui font de lui un artiste bâtisseur à la créativité exceptionnelle.

En 1962, à l'âge de soixante ans, il s'installe définitivement, avec sa femme Lise, sur sa terre natale en Mayenne, au lieu-dit La Frénouse à Cossé-le-Vivien (près de Laval), où il a érigé la plus spectaculaire de ses œuvres. A dater de cet instant et à partir de l'antique « Maison des Champs » où il vit, toute son énergie et son savoir sont voués à modeler une sculpture monumentale en harmonie avec le paysage bocager qui l'accueille.

C'est autour de cette maison qu'il réalise pendant 21 ans (jusqu'à sa mort en 1983), l'œuvre d'aboutissement de sa carrière et de sa vie : l'Étrange musée de Robert Tatin, est devenu communal dès 1967, « Musée Contrôlé » par le cabinet d'André Malraux en 1969, année de son inauguration et a depuis 2002 le statut de « Musée de France ».
Le Musée se présente en plusieurs parties
L'Accueil et la Grange
Inaugurée en 1999, la Grange, salle d'exposition temporaire située près du bâtiment d'accueil, présente en moyenne deux expositions par an, des œuvres inédites de Robert Tatin ainsi que des artistes contemporains.
L'Allée des Géants
Les dix-neuf statues qui accompagnent les visiteurs ouvrent la perspective jusqu'au cœur du musée. Ces premiers géants de ciment coloré sont des repères marquants dans la vie de Robert Tatin et nous plongent dans l'aventure humaine des premiers temps de l'Histoire, avec Vercingétorix, jusqu'aux héros légendaires dépassant les limites terrestres imaginées par Jules Verne. De nombreux artistes y sont également représentés, non seulement pour leur engagement déterminant dans l'Histoire de l'art, mais également comme les représentants de l'extraordinaire génie des hommes toujours en quête d'un idéal de perfection.
Une vingtième statue était également présente dans l'Allée des Géants, il s'agit de « La Fleur », qui fut cassée par un camion en 1976. Tatin l'avait alors détruite, la tête de cette statue est cependant exposée au musée.
La Maison de Lise et Robert Tatin
C'est à partir de cette habitation de l'artiste, très ancienne, que s'est articulé le Musée. Elle se visite avec un Guide uniquement. Robert Tatin y a fait de nombreux aménagements intérieurs, y a vécu les 21 dernières années de sa vie et repose désormais, depuis 1983, devant sa maison.
Le Cœur du musée
Il est ceint de hauts murs ornés de bas-reliefs contant des mythes et légendes fondateurs de grandes civilisations de l'Orient et de l'Occident afin d'évoquer l'univers onirique, épique et symbolique qui lie tous les hommes. Il est gardé par l'emblématique Dragon à la gueule grande ouverte, passage obligé pour le visiteur, il est en équilibre sur une sphère et un cube. Ses quatre mètre de hauteur sont coiffés par une famille aux poses énigmatiques qui nous rappellent notre recherche éternelle de compréhension du monde et des mystères de la vie.
La Porte des Géants
Constituée de cinq grandes figures barbues, similaires et hiératiques, elles représentent les artistes fétiches de Robert Tatin : Rembrandt, Van Gogh, Léonard de Vinci, Goya et Delacroix.

A l'intérieur, le cœur du musée renferme :

Le Jardin des Méditations
Comme la maison de Robert Tatin, l'œuvre est orientée est-ouest, la Porte du Soleil au levant et la Porte de la Lune au couchant. Ces dernières encadrent un bassin central en forme de croix d'où émerge Notre-Dame-Tout-le-Monde (6,50 m de haut), qui se dresse vers le ciel étoilé comme la promesse d'un cosmos à notre portée. Les petits personnages sculptés autour du bassin représentent les activités humaines et les grands événements de la nature, propres à chaque mois de l'année. Le visiteur est invité à découvrir ce patio en respectant le sens de rotation de la Terre.
De cet espace intérieur habité d'innombrables personnages à la polychromie éclatante, s'élèvent deux escaliers attirant une nouvelle fois le regard vers le ciel. Autour de l'ensemble, un déambulatoire nous conduit à découvrir les salles d'expositions...
Les salles d'expositions
Robert Tatin a lui-même disposé dans les salles des céramiques, peintures, dessins, aquarelles et écrits nous dévoilant une infime partie d'une vie consacrée à la création artistique.
Rien n'est négligé ici par l'artiste afin de permettre à chacun d'aborder l'art du XXème siècle dans une œuvre à échelle humaine avec une vision positive et enchanteresse de la vie et de l'avenir. Pour clore la visite, on peut découvrir la partie inachevée de l'œuvre entourée de jardins fleuris et d'une nature sauvegardée dans un sanctuaire de paix et de liberté.
Le Champ de Sculptures
Inauguré en automne 2003 aux abords proches du Musée, il réunit un ensemble de sculptures contemporaines, la plupart offertes par les artistes à la suite de leur exposition dans la Grange. Ces sculptures sont actuellement au nombre de quatre, réalisées par Dominique Coutelle, Bernadette Nel, Pol Richard et Anthony Trossais.

Publié dans ART et CULTURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article