BADGIR / TOUR A VENT

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

Un Badgir ou « tour du vent » (en Persan: بادگیر) est un élément traditionnel d'architecture perse utilisé depuis des siècles pour créer une ventilation naturelle dans les bâtiments. On ne sait pas qui a inventé le capteur de vent, mais il peut toujours être vu dans de nombreux pays aujourd'hui. La forme prise par les badgirs est variée, comme l'uni-directionnel, le bi-directionnel ou le multi-directionnel.

On pense que les fonctions du capteur de vent existent car elles sont une conséquence de la différence de hauteur entre la base et le sommet. La différence de hauteur crée une faible différence de pression entre la base et le sommet de la colonne interne du badgir à chaque fois qu'un faible souffle de vent passe à travers le sommet du capteur de vent (on ne sent pas la différence à la base de la colonne). La différence de pression aide donc à remonter l'air chaud vers le sommet et à amener de l'air frais vers le bas de la colonne. L'effet d'accumulation sur une période de 24 heures est notable.

Couplé avec les propriétés de la terre crue, cela augmente les qualités de résistance à la transmission de chaleur ; le capteur de vent peut alors considérablement rafraîchir les espaces bas dans les mosquées et les maisons en pleine journée.

Le badgir a été si efficace dans l'architecture iranienne qu'il a été utilisé depuis très longtemps comme élément réfrigérant. De nombreux réservoirs d'eau traditionnels ont été bâtis couplés à des capteurs de vent, permettant ainsi de stocker l'eau à des températures extrêmement fraîches pendant les mois d'été.

Publié dans ART et CULTURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article