FRAISE TAGADA / RECETTE / MUFFINS AUX FRAISES TAGADA

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

Fraise Tagada

Fraises Tagada.La Fraise Tagada, inventée en 1969, se présente sous la forme d'une boule de guimauve aérée, recouverte de sucre fin coloré de rose et aromatisé. Son nom vient de sa forme, sa couleur et son goût qui imitent ceux de la fraise.

Histoire

Le nom « Tagada » a été proposé par le directeur commercial de l'époque qui aurait entendu dans un cabaret la rengaine « tagada tsoin tsoin », puis accepté par un vote en assemblée.

En 2001, lors du passage à l'euro, la Fraise tagada connait en France une augmentation de prix (elle passe de 20 centimes de franc à 5 centimes d'euro, soit 33 centimes de franc) peu appréciée par les revendeurs, et une augmentation de poids critiquée par les nutritionnistes.

Commercialisation

En France, la Fraise Tagada est un des bonbons les plus connus, mais aussi les plus imités : nombreuses sont les marques de confiseries qui ont créé leur propre imitation de la Fraise Tagada.

Les ventes de Fraises Tagada atteignent un milliard d'unités par an en France.

 

800px-Fraise Tagada

Des muffins tout roses qui plairont aux filles, petites et grandes !

Pour Muffins aux fraises tagada Voila

muffin-aux-fraises-tagadaPour 6 Personne(s)

Temps de préparation :  15 min

Temps de cuisson :  25 min

Ingrédients

150 g de fraises tagada

125 ml de lait

20 g de beurre

150 g de farine

1/2 sachet de levure chimique

1 œuf

Préparation

pour Muffins aux fraises tagada

Faites fondre les tagada et le beurre dans le lait. Dans un saladier, mélangez la farine et la levure.

Dans une autre terrine mélangez l'œuf, le lait aux tagada et incorporez à la préparation précédente.

Beurrez des moules à muffins et versez y la préparation aux 3/4.

Au dessus enfoncez à peine une fraise tagada, c'est ce qui donne sa couleur rose vif et caramélisée au dessus du muffin.

Enfournez pendant 25 min à four préchauffé à th.6 (180°C).

Publié dans RECETTES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article