AERONAUTIQUE / BOIENG 747

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

Boeing 747 1Le Boeing 747, encore surnommé Jumbo Jet, est un avion de ligne conçu par l'avionneur américain Boeing à partir de 1965 et dont le premier vol date de 1969. Par ses dimensions et grâce à une configuration à double pont, il est resté pendant 35 ans le seul « très gros porteur », jusqu'à l'arrivée de l'Airbus A380.

Selon les configurations et le type de classes, il peut accueillir de 366 à 524 passagers. Le 747 vole à vitesse subsonique (environ Mach 0,85) pour un rayon d'action intercontinental (13 450 km pour la version 747-400), qui lui permet dans certaines configurations d'effectuer le trajet New York–Tōkyō sans escale. Au 30 mars 2008, 1 522 exemplaires avaient été commandés, toutes boeing 747 4versions confondues.

Histoire

Site de production

Boeing ne possédait pas de chaîne d'assemblage suffisamment grande pour pouvoir accueillir la fabrication d'un aussi grand avion. Lors du lancement du projet 747, il fallut donc construire une nouvelle usine. La société décida de bâtir cette usine à environ 55 km au nord de la ville de Seattle dans la localité d'Everett dans l'État américain de Washington. En juin 1966, la société y acheta un terrain de plus de 300 hectares.

L'usine a été conçue pour faciliter au maximum la construction d'avions aussi grands que le 747. Il fallut déplacer plus de trois millions de m3 de terre pour niveler le terrain. Boeing avait promis de livrer les premiers 747 à la société Pan Am en 1970. Cela lui laissait moins de quatre ans pour développer, construire et tester les appareils. Il fallut maintenir une cadence élevée pour respecter les délais. Les travailleurs étaient surnommés « Les incroyables ».

Boeing 747 6Prélude

Le 747 a été conçu pour répondre à l’accroissement du transport aérien dans les années 1960, à la suite du succès des Boeing 707 et Douglas DC-8 qui étaient les précurseurs des voyages à grande distance par avions à réaction. Boeing avait déjà développé un projet d'avion gros porteur pour répondre à un appel d’offres de l’armée américaine[10]. Boeing perdit néanmoins le contrat en faveur du C-5 Galaxy de la compagnie Lockheed en septembre 1965. Le président de l’époque de son plus fidèle client, la compagnie aérienne Pan Am, mit la pression pour que Boeing lance un avion avec une capacité deux fois supérieure au Boeing 707 existant.

boeing 747 11En 1965, Joe Sutter quitta l’équipe de développement des Boeing 737 pour superviser les études du modèle 747. Le design prévoyait un avion à deux étages avec des séries de sièges disposés en (3-2-3) au pont inférieur et en (2-3-2) au pont supérieur. Néanmoins à cause des technologies existantes à l’époque et des problèmes d’évacuation, le projet s’orienta vers un avion à simple étage.

L'avancée technique principale permettant la création d’un tel avion était la technologie des turboréacteurs à double flux. Cela permettait de réduire fortement la consommation spécifique et le bruit par rapport aux réacteurs existants. Le moteur mis au point par la compagnie General Electric Aviation était réservé au C-5 Galaxy (avion militaire). Pratt and Whitney (P&W) travaillait également sur le même principe et fin 1966, Boeing, Pan Am et P&W se mirent d’accord pour que P&W développe le moteur JT9D. Il fut décidé de poser quatre moteurs par 747 sous les ailes.

À cette époque où le carburant ne coûtait pas cher et où le progrès technologique paraissait sans limites, les spécialistes croyaient que les vols à grandes distances seraient effectués tôt ou tard par des avions supersoniques, ce qui fait que Boeing réalisa son avion de façon qu’il puisse être employé également pour le transport de marchandises. Le cockpit fut ainsi positionné sur un pont supérieur raccourci ce qui permettait de placer une porte de chargement sur le nez de l’avion. C’est ce qui donne au Boeing 747 cette forme si particulière à l’avant. Finalement, les supersoniques comme le Concorde ou le Boeing 2707 (jamais mis en circulation) ne furent jamais utilisés à grande échelle. Ces avions très bruyants au décollage et à l’atterrissage étaient aussi très gourmands en carburant à une époque où celui-ci était devenu plus coûteux à cause de la première crise pétrolière (1973). De plus la vitesse de ceux-ci était de toute façon limitée au-dessus des terres habitées pour éviter les effets des bangs supersoniques.

Boeing 747 9Pour apaiser les craintes concernant la sécurité et la fiabilité du transport d’un aussi grand nombre de passagers, le 747 fut conçu avec des systèmes redondants (4 circuits hydrauliques pour les commandes de vol, ainsi que des sécurités contre les incendies). Il y avait 4 trains d’atterrissage munis de 16 roues pour répartir la masse de l’avion sur le sol. Un système de volets à triple fente (dispositifs hypersustentateurs) permettait de minimiser la vitesse d’atterrissage et d’utiliser les pistes d’aéroport standards. En avril 1966, Pan Am commanda 25 appareils de la série 747-100 pour un montant de 525 boeing_747-12.jpgmillions USD. La cérémonie officielle de signature eut lieu à Seattle lors du 50e anniversaire de Boeing. La compagnie aérienne Pan Am joua un rôle important en participant à la conception de l’avion et en passant la première commande de 747.

Les essais

Avant la fin de l'assemblage du premier appareil, des essais avaient déjà été menés sur différents composants du 747. Il fallut par exemple tester le système d'évacuation des passagers pour déterminer le temps nécessaire pour faire sortir 560 passagers de l'avion. Un test réel fut ainsi réalisé et dura 150 secondes alors que la Federal Aviation Administration (FAA) imposait un temps Boeing 747 8maximum de 90 secondes. De plus, plusieurs volontaires furent blessés lors de ce premier exercice. Il fallut réaliser plusieurs tests pour atteindre les objectifs. Le problème provenait principalement de l'évacuation du pont supérieur de l'avion.

Le 30 septembre 1968, le premier 747 (N7470) sortit de la ligne d'assemblage devant la presse et devant 26 représentants de compagnies aériennes. Le premier vol se déroula le 9 février 1969 après plusieurs mois de préparations. Les pilotes d'essais se nommaient Jack Waddell et Brien Wygle[18],[19]. Le vol se passa sans problème en montrant notamment que l'avion n'était pas sensible au roulis hollandais, caractéristique touchant certains avions à aile en flèche, comme dans le cas du B-707.

D'autres essais en vol firent apparaître d'autres problèmes. Les ailes souffraient d'oscillations parasites sous certaines conditions. Ce problème fut résolu en diminuant la rigidité de certaines parties des ailes et en ajoutant un contrepoids en uranium appauvri dans les supports extérieurs des moteurs des premiers 747. Cette solution causa beaucoup de craintes lorsque plusieurs écrasements de 747 survinrent les années suivantes (vol 358 de China Airlines en 1991 et vol 1862 de la compagnie israélienne El Al près d'Amsterdam en 1992).

Boeing 747 2Le programme de tests fut considérablement ralenti par les problèmes des moteurs JT9D. Cela entraina des retards de livraisons de plusieurs mois et plus de 20 avions furent stockés à Everett en attendant l'arrivée des moteurs. Le troisième appareil d'essais fut fortement endommagé en essayant d'atterrir sur la piste de l'usine de Boeing situé à Renton dans l'État de Washington. Le pilote avait sous-estimé la longueur d'atterrissage nécessaire ce qui amena des avaries au train d'atterrissage. Malgré ces difficultés, un avion prototype fut présenté lors du 28e salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget à l'été 1969. Le 747 reçut de la FAA son certificat d'aptitude au vol en décembre 1969, ce qui lui ouvrit l'accès à la commercialisation.

À cause du coût très important du développement du 747 et de la construction de l'usine d'Everett, Boeing avait risqué jusqu'à son existence sur le succès du 747 ; pendant les années 1970, la compagnie était très proche de la banqueroute. Cependant, avec la forte reprise du trafic aérien des années 1980, le pari fut gagnant et permit à Boeing d'être seul sur le segment des gros porteurs pendant plus de 35 ans, jusqu'à l'arrivée de l'Airbus A380.

Boeing 747 5En service

Le 15 janvier 1970, l’épouse du président américain Pat Nixon baptisa officiellement le premier Boeing 747 de la compagnie Pan Am à l'aéroport international de Dulles (Washington D.C.) en présence du président de la compagnie aérienne. Le 747 fut aspergé d’eau aux couleurs du drapeau américain à la place du traditionnel champagne. Le premier vol commercial eut lieu le 22 janvier 1970 entre l'Aéroport international John-F.-Kennedy et l'Aéroport de Londres Heathrow. Pan Am utilisa la même année le 747 pour les lignes Boston-Londres. D’autres compagnies furent rapidement intéressées par cet avion comme par exemple Trans World Airlines, Japan Airlines, Lufthansa, BOAC et Northwest Airlines. American Airlines commença à utiliser des 747 entre New York et Los Angeles à l’été 1970 et entre Washington et Los Angeles avant d’ouvrir les lignes Boston-Chicago et Boston-Los Angeles.

Au commencement, les autres fabricants américains d’avions comme McDonnell Douglas et Lockheed étaient sceptiques par rapport au 747 et préféraient travailler sur des avions plus petits comportant seulement trois réacteurs (triréacteur). Beaucoup de compagnies pensaient que le 747 serait trop grand pour les vols longs courriers tout en ayant peur que les aéroports ne puissent pas accueillir un aussi grand avion. Le même souci revint à la surface lors du lancement de l'Airbus A380 plusieurs années plus tard.

boeing 747 4Les problèmes du prix du carburant après le choc pétrolier de 1973 fit diminuer le nombre de passagers. Certaines compagnies durent retirer des sièges et les remplacer par un bar pour essayer d’attirer de nouveaux clients. Certains 747 furent aussi transformés en avion cargo ou même vendus. Des appareils moins gros comme les triréacteurs DC-10, L-1011 et les biréacteurs Boeing 767 et Airbus A300 prirent des parts de marché au 747.

Les 747 étaient utilisés par les lignes intercontinentales (vols transatlantiques et de l’Europe vers Australie), mais également par les lignes intérieures des pays asiatiques où les appareils étaient toujours remplis. En 2011, la plus grande flotte de 747 est détenue par la Boeing-747-12.jpgcompagnie japonaise Japan Airlines suivie de la compagnie britannique British Airways.

Le 747 resta le plus grand transporteur de passagers jusqu'à l’arrivée de l’Airbus A380. Il était resté l'avion le plus lourd en service régulier avant l’apparition de l’appareil russe Antonov An-124 en 1982. Ce titre fut reconquis par Boeing en 2000 avec la sortie du 747-400ER.

Le futur 747

Depuis l'arrivée du 747-400 en 1989, plusieurs adaptations de l'avion ont été envisagées. Néanmoins, boeing-747-13.jpgle seul design approuvé fut celui du 747-8 en 2005. Le programme 747-X avait été lancé en 1996 en réponse au programme européen A3XX de la société Airbus. Le 747-X consistait en un 747-500X ou 747-600X avec plus de 800 passagers et muni de moteurs GP7200 de la compagnie Engine Alliance qui avaient déjà été développés pour l'A380. Le projet cessa après quelques mois, car celui-ci était une évolution des anciens modèles alors que les compagnies aériennes souhaitaient disposer d'un nouvel appareil.

Alors que le développement de l'Airbus A380 commença en 2000, Boeing étudia le Boeing Sonic Cruiser avant de se tourner vers le programme 787. Certaines idées du 747-X furent néanmoins employées pour le 747-400ER.

Début 2004, Boeing sortit des plans du 747 Advanced. Identique à la base aux plans du 747-X, il profitait des évolutions technologiques du 787. Le 14 novembre 2005, la compagnie annonça le lancement du 747 Advanced sous le nom de 747-8. À cause des délais de livraison importants des Airbus A380, deux clients passèrent des commandes supplémentaires chez Boeing. D'autres clients passèrent de Airbus à Boeing en annulant leurs commandes.

Les 747 pourraient être à terme remplacés par un nouvel appareil surnommé « Boeing Yellowstone » (« Y3 »).

 

Publié dans AERONOTIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article