UNE SEMAINE, UN PAYS / L'AUTRICHE

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

sissilimperatrice-4241.jpgL’Autriche ou République d'Autriche, en forme longue, (Österreich et Republik Österreich en allemand), est un pays d’Europe centrale, sans accès à la mer. Elle est entourée par la Suisse et le Liechtenstein à l’ouest, l’Italie et la Slovénie au sud, la Hongrie et la Slovaquie à l’est, et l’Allemagne et la République tchèque au nord. L'Autriche est membre de l’Union européenne (UE) et de la zone euro. Sa langue officielle est l'allemand, mais elle reconnaît aussi par la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires : le croate, le hongrois et le slovène.

Franz_joseph1.jpgLe nom Ostarrîchi (nom populaire, du latin Marcha orientalis, la Marche de l’est) est documenté dans une acte pour la première fois en 996 et est à l'origine du nom Österreich (Autriche en allemand). La forme latinisée d’Austria donne le mot français Autriche.

Histoire

Déjà peuplée par les Celtes (Civilisation de Hallstatt), appartenant à l’Empire romain (Provinces Norique ainsi qu’une partie de la Pannonie et de la Rhétie) puis en partie possédée par la Francie orientale, l’Autriche est pendant tout le Moyen Âge une des nombreuses principautés germanophones composant le Saint Empire romain germanique. Grâce à la Privilegium Minus et la Maison de Babenberg, indépendante de la Bavière depuis 1156, l'Autriche adoptée par la maison de Habsbourg en 1278 (Rodolphe Ier) a longtemps été la force dominante de l’Empire, plaçant à sa tête beaucoup de ses souverains, jusqu’à sa dissolution en 1806 par le double empereur autrichien François II/I.

À la fin du Moyen Âge, la maison de Habsbourg (plus tard Habsbourg Lorraine) transforme ses possessions en puissance européenne par rattachement des pays germanophones et non germanophones, centralise l’administration et le droit dans l’Archiduché d'Autriche — notamment après la Guerre de Succession d'Autriche par Marie-Thérèse et leur fils Joseph II — et forme enfin en 1804 l’Empire d'Autriche. En 1815 — après le Congrès de Vienne — l’Autriche et les autres pays germanophones essayent à nouveau de former une confédération allemande, mais l’opposition austro prussienne domine, donc la guerre austro prussienne achève cette confédération en 1866 et résout la question allemande définitivement de la part de autriche-vienne-opera.jpgl’Autriche. Donc en 1867 l’Autriche, sous le règne de François-Joseph Ier se tourne vers le sud-est de l’Europe de sorte que l’Empire d’Autriche se transforme et s’agrandit pour former la monarchie danubienne (allemand: Donaumonarchie), l’Autriche-Hongrie.

Géographie

Les trois plus grandes villes sont, dans l'ordre, Vienne, Graz et Linz.

Les Alpes occupent les deux tiers de la surface au sol de l'Autriche. Le point le plus haut est le Grossglockner, qui s'élève à 3 797 mètres.

Le fleuve le plus long est le Danube, qui traverse également l'Allemagne, la Slovaquie, la Hongrie, la Croatie, la Serbie, la Bulgarie, la Roumanie, la Moldavie et l'Ukraine. Son parcours en Autriche s'étend sur 350 km.

Culture

L’Autriche a donné le jour à de nombreux artistes célèbres, comme les compositeurs Wolfgang Amadeus Mozart (né à Salzbourg), Franz Schubert, Johann Strauss (père et fils), Anton Bruckner, et Gustav Mahler, l'actrice Romy Schneider, les peintres Egon Schiele et Gustav Klimt, et les écrivains Arthur Schnitzler, Thomas Bernhard, Ingeborg Bachmann et Robert Musil. Beaucoup ont émigré à la fin des années 1930 [8] et ont connu la notoriété dans des pays étrangers : l'écrivain Stefan Zweig, l'historien d'art Otto Bencsh, la peintre Mariette Lydis, le compositeur Arnold Schoenberg, le musicien Erich Wolfgang Korngold, le cinéaste Max Reinhardt, la chorégraphe Margarethe Wallmann entre beaucoup d'autres.

Publié dans UNE SEMAINE - UN PAYS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article