UNE SEMAINE, UN PAYS / LA COLOMBIE

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

Colombie-2-Bogota.jpgColombie-drapeauLa Colombie, en forme longue la République de Colombie, en espagnol Colombia et República de Colombia, est un pays situé au Nord-Ouest de l'Amérique du Sud.

Elle est l'unique pays d'Amérique du Sud doté de côtes à la fois sur l'océan Pacifique et sur la mer des Caraïbes.

Sa capitale est Bogotá, sa langue nationale est l'espagnol et sa monnaie est le peso.

La Colombie est le troisième plus important pays hispanophone au monde après le Mexique et l'Espagne.

La fête nationale de la Colombie est le 20 juillet, jour de la constitution de la junte qui, à Bogotá, en 1810, lance le mouvement d'insurrection et proclame, un an plus tard, l'indépendance de la fédération des provinces de la Nouvelle-Grenade, en rompant avec l'Espagne.

Colmbie-3-volcan.jpgColombie-8-Gonzalo_Jimenez_de_Quesada.jpgHistoire

Les colonisateurs espagnols arrivent dans cette région aux alentours de 1500, y trouvant les tribus indigènes Chibchas (ou Muiscas) et les Tayronas, lesquelles sont décimées et conquises. Les Espagnols y implantent diverses colonies, qui, plus tard, sont converties en provinces fondant la Nouvelle-Grenade comme noyau au tout début et, à partir de 1717, comme vice-royauté. Celle-ci inclue diverses provinces qui ont appartenu jusqu'à ce moment à la juridiction des vice-royautés de la Nouvelle Espagne et du Pérou.

Colombie-Simon_9-Bolivar.jpgLe mouvement indépendantiste débute en 1810, mené en grande partie par Simón Bolívar et Francisco de Paula Santander, et triomphe en 1819. Le territoire qui est alors connu comme étant la vice-royauté de Nouvelle-Grenade, est converti, le 17 décembre 1819 au congrès d'Angostura, en République fédérale de Grande-Colombie, suite à la bataille de Boyacá (le 7 août 1819) et la proclamation, par Bolívar (le 10 août), de l'union du Venezuela et de la Nouvelle-Grenade.

Les divisions au sein du pouvoir interne conduisent en 1830 à la séparation des départements qui composent la Grande Colombie : le Venezuela, l'Équateur et la Colombie. À la suite de cette séparation, Cundinamarca prend le nom de Nouvelle-Grenade jusqu'en 1886 où il devient la République de Colombie. Des divisions internes demeurent, déclenchant ainsi une guerre civile qui aboutit à la sécession de Panamá en 1903, avec l'ingérence des États-Unis.

Colombie-5-Cartagena_de_Indias_-_Castello_di_San_Felipe_de_.jpgEn 1948, l’assassinat à Bogotá du dirigeant de gauche Jorge Eliecer Gaitan provoque une guerre civile, appelée « La Violencia », entre les deux forces politiques qui se partagent le pouvoir, libéraux et conservateurs, qui dure près de dix ans (1948-1957) et fait 300 000 morts[3]. Cette guerre se termine par un accord de partage du pouvoir entre libéraux et conservateurs, accord dit du Front national, qui durera jusqu'en 1974. Plusieurs groupes armés, notamment de tendance communiste, estiment que cet accord ne se traduit pas par un programme de développement social et de réduction des inégalités et refusent, en conséquence, de rendre les armes.

Colombie-12-FarcCamp.jpgDepuis les années 1960, la Colombie connaît donc un conflit armé impliquant l'armée, des guérillas marxistes telles que les FARC ou l'ELN et des groupes paramilitaires d'extrême-droite, mis sur pied par les grands propriétaires terriens, comme les Autodéfenses unies de Colombie (AUC) où les Águilas Negras (Aigles Noirs).

Politique

La Colombie est une république présidentialiste. Le droit de vote est accordé à tous les citoyens âgés de plus de 18 ans. Le président est élu pour une période de 4 Colombie-13.jpgans. Le Parlement est composé de deux chambres : la Chambre des députés (163 membres élus tous les 4 ans) et le Sénat (102 membres, également élus tous les 4 ans). Le droit colombien est copié sur le modèle du droit espagnol et le code Napoléon introduit par Andrés Bello.

Le 29 mai 2006, Álvaro Uribe est élu président pour la deuxième fois consécutive avec 62,2 % des voix dès le premier tour de l'élection présidentielle. Le second mandat de cet ancien libéral (soutenu par le Parti social d'unité nationale à partir de 2005) se Colombie-14.jpgtermine en 2010.

Le 20 juin 2010, Juan Manuel Santos (Parti social d'unité nationale) est élu président de la République au second tour, avec 69,13 % des voix, face au Vert Antanas Mockus (27,47 %).

Géographie

La Colombie est divisée en cinq grandes régions : la Caraïbe, le Pacifique, les Andes, l'Orénoquie, et l'Amazonie; dans chacune d'elles, la nourriture, la composition ethnique, la langue et les activités économiques y sont très diversifiées.

Les zones les plus peuplées sont : la zone des Andes où se trouvent les villes les plus importantes, notamment Bogotá, Medellín, Bucaramanga, Cúcuta, Pasto, Manizales, Pereira, Neiva et Ibagué et la zone de la côte nord : la Colombie-11-transport_rail.jpgCaraïbe, où se trouvent Barranquilla, Carthagène (la ville la plus touristique du pays), Santa Marta, Sincelejo, Montería et Valledupar (entre autres). La troisième ville du pays, Cali, se trouve à la frontière des zones Pacifique et andine.

Quant aux trois autres zones (la côte Pacifique, l'Orinoquie et l'Amazonie), elles sont les moins développées, notamment les départements du Chocó, Vaupés, Guainía, Putumayo, Caquetá, Guaviare, Vichada et Amazonas.

Les Andes colombiennes, à la différenceColombie-10.jpg de celles des autres pays andins, sont divisées en trois massifs séparés par deux grandes rivières : le Cauca et le Magdalena, qui était autrefois la voie de transport la plus importante du pays. Ces contrastes géographiques offrent une grande diversité climatique dans une zone restreinte : c'est ainsi, par exemple, qu'à 60 km du « froid » de Bogotá, on peut trouver des déserts, des forêts tropicales ou subtropicales ou même des neiges éternelles.

Faune et flore

La Colombie est l'un des pays les plus riches de la planète en matière de biodiversité, classColombie-7-Catedral_primada_Bogota.jpgée à ce titre en tant que Pays mégadivers. Avec ses deux côtes (Pacifique et Caraïbe), ses nombreuses montagnes, son climat varié, la diversité des biotopes est particulièrement vaste. La Colombie intègre notamment dans son territoire deux hotspot (point chaud de la biodiversité): les Andes tropicales et l'ensemble Tumbes-Chocó-Magdalena, extrêmement riches et menacés. On y trouve notamment 398 espèces de mammifères, 1871 espèces d'oiseaux (c'est à dire plus que n'importe quel pays au monde!)et pas moins de 754 espèces d'amphibiens. La diversité végétale est également immense, avec entre 40 000 et 45 000 espèces, soit prêt de 15% de la flore mondiale.

Colombie-6-Catedral_de_Medelline.jpgRécemment, c'est au cœur des montagnes de Tacarcuna, au Nord-Ouest de la Colombie, qu'une équipe de scientifiques a découvert 10 nouvelles espèces d'amphibiens, parmi lesquels on compte 9 espèces de grenouilles dont 3 espèces de grenouilles dite « verre » (Centrolenidae) à la peau quasiment transparente, un type de grenouille arlequin (Atelopus), deux types de grenouilles tropicales et une salamandre (Urodela). Entre 2000 et 2010, 56 nouvelles espèces d'oiseaux ont été découvertes dans le monde dont 7 en Colombie.

En effet avec ses forêts denses, souvent très montagneuses et le climat politique tendu (notamment dans les régions isolées souvent contrôlées par les FARCs) font que beaucoup de zones en Colombie sont peu étudiées et il est probable qu'il reste de très nombreuses espèces animales à découvrir. Colombie-1.jpg

Publié dans UNE SEMAINE - UN PAYS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article