UNE SEMAINE / UN PAYS / LES ILES DE SAO TOME & PRINCIPE

Publié le par BIENVENUE sur le blog de ZAKK

sao-tome-principebefore-sun-rise-at-saoSao Tomé-et-Principe (portugais: São Tomé e Príncipe), est l'un des plus petits pays d'Afrique, qui occupe un archipel de l'Atlantique Sud situé dans le golfe de Guinée à 350 km des côtes du Gabon.

Il est formé de deux îles principales, Sao Tomé et Principe, et d'une quinzaine d'îlots. L'ensemble du territoire couvre une superficie d'environ 1 000 km2. Le relief volcanique culmine à plus de 2 000 m, le climat est de type équatorial. L'agriculture – et notamment la production de cacao – conserve une place importante, mais l'exploitation attendue des hydrocarbures et le potentiel touristique ont fait naître de grands espoirs dans un pays pauvre qui reste largement tributaire de l'aide internationale. Sao Tomé-et-Principe est une ancienne colonie du Portugal, indépendante depuis 1975, et sa langue officielle est le portugais.

min sao tome porte cathedraleDénomination

Le portugais São Tomé e Príncipe signifie littéralement Saint-Thomas-et-Prince. Les dénominations Saint-Thomas-et-Prince et Saint-Thomas-et-Île-du-Prince sont désormais peu usitées en français. L'Organisation des Nations unies, la commission de toponymie de l'Institut géographique national français et l'Institut national de la statistique et des études économiques français (INSEE) utilisent Sao Tomé-et-Principe. Le Petit Robert donne São Tomé-et-Príncipe. L'Union européenne préconise São Tomé e Príncipe.

Histoire

L'île de São975 sao%20tome%20old%20city Tomé est découverte le jour de la Saint Thomas, le 21 décembre 1471, par les navigateurs portugais João de Santarem et Pedro Escobar.

Au cours du XVe siècle, des colons portugais viennent s'y installer, amenant avec eux des esclaves qui travailleront dans les plantations de canne à sucre.

L'archipel acquiert son indépendance le 12 juillet 1975, avec le président Manuel Pinto da Costa qui installe alors un régime marxiste de parti unique. En 1990, le multipartisme est restauré et le pays s'ouvre à la démocratie. Malgré des tentatives de putsch, le régime démocratique reste en place et connaît des alternances politiques.

Géographie

L’archipel est constitué de deux îles principales (appelées concelhos) d'origine volcanique, São Tomé (850 km2) et Principe (142 km2), ainsi que les petites îles ou îlots environnants de Cabras au nord, de Sete Pedras, de Santana esao-tome-and-principet de Quixiba à l'est, de Rolas au sud – réputée pour ses voadores, des poissons volants – et Gobaldo et Coco à l'ouest. L’archipel couvre une superficie totale de 1 001 km2. Il est situé à quelque 350 km des côtes gabonaises et l'équateur passe à 2 kilomètres de Ponta Lamaporco, la pointe sud de l'île de Sao Tomé la séparant de l'île Rolas.

La capitale et principal port du pays est la ville de Sao Tomé (53 000 habitants). L'île principale ne compte qu'une douzaine de villages, principalement dans le nord de l'île.

La distance séparant l'île de Sao Tomé de l'île de Principe est de 152 km.

sao tome and principeLe point culminant du pays est le Pico de São Tomé (2 024 m). On note également la présence de deux parcs naturels (zones de conservation) d'une surface totale de 295 km2, soit 30 % de la superficie de l'archipel.

Ce pays est l'un des plus petits d'Afrique, le territoire des Seychelles, un autre archipel, étant plus réduit encore.

Culture

L'archipel de Sao Tomé-et-Principe est l'un des plus petits États d'Afrique. Sa population se répartit en métis, Angolares, Forros et Serviçais.

C'est une ancienne colonie portugaise qui a conservé le portugais comme langue officielle. La langue usuelle est un créole à base lexicale portugaise, le forro.

La très grande majorité de la population est chrétienne, surtout catholique.

Religion

Le pays est marqué de longue date par la colonisation portugaise : le Diocèse de Sao Tomé-et-Principe a été créé dès 1534 par détachement de celui de Funchal (Madère). La population est aujourd'hui très majoritairement chrétienne. Les plus nombreux, les catholiques représentent plus de 80 %. Selon une source épiscopale, en 2004 ils étaient 121 931 sur une population totale de 138 000, soit 88,4 %.

D'après un rapport de 2002, 3 % des habitants sont musulmans, mais il n'y a ni mosquée ni école coranique connue dans l'archipel (en 2010.

Publié dans UNE SEMAINE - UN PAYS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article